Derniers sujets
» hello les dt
par Helareal Ven 1 Juin - 18:17

» La fin annoncée d'éter
par hitouer Ven 20 Avr - 20:29

» Garder contact
par Atreide Lun 2 Avr - 15:30

» petite idée d'event
par Eroden Mer 29 Fév - 21:05

» Avtivitée PVE de la guilde.
par Helareal Jeu 16 Fév - 18:43


Elevenn
[03/04/2011 21:37:29] kthar atreide:

Rôle Play - Matryiarche

Aller en bas

Rôle Play - Matryiarche

Message  Matryiarche le Dim 16 Oct - 22:07

Bonjour a tous et a toutes.

Je dépose ici, l'histoire de Matryiarche.
Chapitre I et II.

Matryiarche, Reine de Sang

Où est ce que je vis ?
Sur une haute montagne nommé Elyon. Dans un temple céleste et sur les flancs de la montagne se trouve les villages de ton royaume. Où paysans et fermiers travaillent pour ton bien être.

Qu'est ce qu'il y a dans le Temple ?
- Des Prêtresses : Magies et soins sont les maitres-mot de leur intelligence. Elles assurent la protection du temple et ton bien être.
- Tes généraux : Impérya chef des prêtresse, Tenebrya général de ton armée de soldats, Mysteria s'occupant de rameuter les serviteurs, Raven worgen éclaireur et aussi très habile.
- Tes soldats : Environ 200 soldats ayant sacrifier leur vie d'humain pour servir a tes cotés pour le reste de leur vie.
- Tes serviteurs : Des humains n'ayant pas la chance de devenir soldat te servent pour ton bien être.
- Tes esclaves : Des humains également qui servent les soldats et tes besoins.
- La vermine : Des humains qui attérissent le plus souvent dans ton assiette.
Et autour ?
- Le temple est un grand palais composé de plusieurs salles, et d'une grande cour. Il est très bien gardé.
- Sur les flancs et plateaux d'Elyon il y a des villages de paysans et de fermiers. Des champs de blé et d'arbres fruitiers ainsi que des grands potagers.
- En bas de la montagne s'élève les grandes portes céleste qui protège Elyon, personne ne peut entrer.

Qui suis je ?
Je suis une grande Matriarche, reine d'un royaume et de ses comtés. Je vis depuis plus de 700ans, je suis une Morte-Vivante Démoniste, qui est en clair une domination de l'enfer sur terre. Je me nourrit essentiellement de chair et de sang humain. Mes pouvoirs sont infini.

Mon histoire :



Chapitre I : Le départ

Je vis depuis plus de 700ans dans mon temple, mais il y a peu, mon allié Aile de Mort a s'est réveillé et a dévasté le monde sous lequel nous vivions.
La vie commençait a se faire dure, les humains travaillant dans leur champ ont fini par abandonner et se sont laisser mourir, la fin d'Elyon était proche. Il était temps pour moi de descendre de ma montagne et de découvrir le reste du vaste monde.

Je me réveilla dans mes draps de soie, repoussant le dernier cadavre m'ayant servit de nourriture cette nuit. Je regarda en direction de la fenêtre et apperçu Imperya qui regardait l'état du monde actuel.
- Matryiarche, il ne nous reste plus rien a manger, tu as vidé le sang et arracher toute la chair de ta dernière dépouille, il va falloir quitter les lieux et trouver un autre endroit pour pouvoir survivre.
Je me leva de mon lit et me dirigea vers ma prêtresse.
- Je sais, j'ai prévenu Tenebrya et les montures sont prête, nous partons aujourd'hui découvrir le monde au bas d'Elyon. Aile de Mort m'avait parlé des villages et contrés que dispose ce monde, il est temps de nous montrer.
Imperya se retourna, ses yeux emplis de larmes, elle s'assit sur la misérable chaise qui tenait encore debout.
- C'est dur Matryiarche, quitter notre temple, notre vie. Comment allons nous survivre ? Si les gens sont hostile et ne nous accepte pas ?
- Tu as peur de ces humains que nous dévorons depuis tant d'années ? As tu oublié l'étendu de tes pouvoirs ? Du pouvoir des Prêtresses seule et réuni ? De mes derniers soldats ? As tu oublié qui je suis ?
- Bien sur que non, mais sans l'oeuf d'Aile de mort nous ne possédons plus tous nos pouvoirs et c'est ce qui me fait peur.
Je tira la table, légèrement en lambeau, et m'assi dessus pour être a hauteur d'Imperya.
- L'oeuf ? Je l'ai canalysé et voici les fragments qui vous faut canalyser pour avoir les pleins pouvoirs sans vivre dans le temple.
Je sorti les fragments de ma poche et lui tendis.
Soudain, la porte de ma chambre s'ouvrit, enfin tomba raide après que Tenebrya ai a peine frapper dessus.
- Matryiarche ? Le convoit est prêt partons avant que le royaume tombe en ruine.
Imperya se leva, tenant encore les fragments dans ses mains et se dirigea vers la porte où se tenait mon général des soldats.
- Il est temps de redonner la force a nos prêtresse et a vos généraux. Allons dans la cour, nous leur rendrons leurs pouvoirs avant de partir.
Elle passa l'enclave de la porte et se dirigea vers la salle de réunion. Je la suivit et emmena Tenebrya avec moi dans la cour pour subventionner les préparatifs du départ.

Au bout d'un moment, environ vingt minutes, Imperya accompagnée ses prêtresses, Mysteria et Raven entouré de quelques serviteurs restant encore en vie.
- Nous sommes tous la. Il est temps de procéder a l'incantation.
Imperya plaça un fragment dans les mains de chacune des prêtresse, des soldats, des généraux et colla le sien sur sa poitrine.
- La puissance de l'oeuf d'Aile de mort sera en nous, nous n'aurons plus besoin de vivre ici, dans ce temple tombant en ruine. Nous resterons puissantes face a toutes attaques.
Elle baissa la tête, s'éleva dans les airs accompagnées des autres prêtresses, les fragments s'éclairèrent dans leurs mains. Ils s'envolèrent en étoile au dessus du cercle et chacun éclatèrent et entra dans la poitrine de son propriétaire.
- Maintenant que nous sommes enfin en la possession de nos pleins pouvoirs, nous pouvons partir. Dit Imperya.
- J'ai choisi vos montures pour ce voyage. Tenebrya apporte les montures qu'on parte, ce temple me dégoute.
- Bien Matryiarche.
Elle partie en direction de l'écurie et sortie les montures, plusieurs races pour chacune des classes de ma nouvelle troupe.
- Reine, voici votre monture, il a bien mangé et est prêt a partir.
Tenebrya me tendis les rennes de mon raptor de guerre noir, son armure rouge sang luisait aux rayons du soleil matinal.
- Imperya je vous offre les chevaux démonique de glace, ils sont obéissant et puissant, vous pouvez canalyser leur puissance pour les combats. Rapide et endurant.
Les prêtresses montèrent pour la première fois a cheval, certaines montaient et retombaient de l'autre coté. Je les aida a tenir en place, c'est dur pour des femmes n'ayant jamais quitté le sol frais du temple.
- Mysteria et Raven je vous guide vers vos Tigres à dents de sabre, il y a des chaines pour attacher les serviteurs.
- Tenebrya se serait avec plaisir, mais je préfère marcher, je suis encore plus mal a l'aise sur des montures que nos prêtresses.
- Soit, comme tu le sens Raven. Nous soldats, prenons nos chevaux squelletiques. Et en avant.
Nous nous dirigions vers le chemin menant aux portes céleste, Imperya jeta un dernier coup d'oeil au temple, retenant son dégout. Une pierre se décrocha du haut du temple et tomba en s'écrasant en fracas sur les marches de la cour. Je n'imaginais même pas comment nous retrouverons le temple si un jour nous serions amené a revenir.


Chapitre II : Nouvelle vie

Après quelques heures de route, nous arrivions enfin aux portes céleste. Imperya s'avança et désactiva la protection pour que nous puissions sortir. En passant les portes j'ai eu comme un pressentiment de déjà vécu, comme si j'avais déjà pris ces portes pour partir. Peut être que c'est dû au départ d'Aile de Mort.
Nous ne connaissons pas tout a fait les terres, nous savons juste que c'est Azeroth.
- Par où partons nous Raven ? Toi qui a déjà visité ces contrés en éclaireur.
Raven arriva a hauteur de ma monture et se mis a genou. Ceci me fit bizarre, sachant que nous n'étions plus dans le temple, il garde toujours les règles de suppériorité.
- Pour notre sécurité et trouver de quoi nous nourrir je vous propose d'établir un camp dans la contré d'Ashara. C'est un territoire envahi de nagas, certains humains et races faisant partie de l'alliance ont établi quelques camps, nous pourrions en faire votre réserve de sang. J'ai déjà visité cette région, il y a un temple d'incantation appartenant aux nagas, nous pourrions nous installer là bas. Il se trouve au nord est, nous décimerons les nagas et nous prendons leur territoire. Qu'en pensez vous votre altesse ?
- Nous te suivons ! Mais nous ne pillerons pas le palais des nagas ! Nous ferons notre propre camp.
Nous nous dirigions donc vers l'est en direction d'Ashara.

Nous arrivions en milieu d'après midi sur une plaine désolé du territoire d'Ashara. Non loin, j'aperçue des humains avec un troupeau de boeufs. La faim m'appelait, je n'avais pas mangé depuis la veille.
Tenebrya s'approcha de moi et me dit :
- Il y a de quoi rassasier toute la troupe avec ce qu'il y a devant.
- Je sais bien, mais ne déclarons pas la guerre avant d'avoir une base bien solide. Raven, vient ici !
Raven entendit mon appel et se précipita a ma hauteur.
- Que puis je faire pour vous votre altesse ?
- Sais tu ce qu'il y a d'autre au loin ?
- Sur ces terres, seules les nagas sont maitre, les humains sont venu leur prendre le territoire. Ensuite plus au sud, il y a une grande capitale Orc.
- Le territoire des nagas ? Donc ces humains détruisent ce que les nagas ont construit ! Quelle misérable race ! Raven, trouve le chef des nagas et propose lui un marché. Nous lui débarassons des humains en échange il nous donne le droit de nous installer sur ses terres, s'il refuse, nous iront a la capitale Orc prendre place.
- A vos ordres, ma reine.
Il parti vers le nord en suivant un chemin boueux. Sa mission ne sera pas longue, nous aurons la réponse avant la nuit.
Mysteria descendi de sa monture et s'approcha.
- Matryiarche qu'allons nous faire en attendant ? Nous avons besoin de manger et de boire pour continuer, les serviteurs n'ont plus de force et les montures sont essouflées.
- Je sais, trouvons une rivière. Raven a parlé d'une rivière a quelques pas de la. Les serviteurs pêcheront de quoi vous nourrir, pour ma part, mon repas se trouve non loin de la, je le sens.
Je pars avec Tenebrya capturer de quoi nous nourrir, vous avancez vous trouverez certainement la rivière.
Je fis un geste a mon général et nous entâmions le chemin pour rejoindre l'odeur de la chair humaine.
A quelques minutes de galop, nous arrivions près d'une ferme. Des boeufs étaient enfermé dans un enclos, je sentais l'odeur du sang passer dans leurs veines, j'entendais le coeur battre.
- Voila notre repas, approchons nous. Tu mangera du boeuf et tu en capturera pour le reste de la troupe, moi, je vais voir dans la maison s'il y a de quoi me caler le ventre.
- Bien Matryiarche, faites attention a vous, même si je sais qu'ils ne peuvent pas vous atteindre.
Je descendi de mon raptor et lui fis un geste vers l'enclos des animaux. Tenebrya s'avança et dans l'espace d'une seconde, se jeta sur la première bête, elle lui torda le cou ce qui lui brisa les vertèbres. Elle fit de même avec l'ensemble du troupeau, en laissant tout de même 3 grosses vaches en vie, elle arracha juste les cordes vocale afin qu'elle n'attire pas l'attention des humains. Tenebrya et mon raptor se nourrissèrent de la viande fraiche.
Je m'approchais doucement de la maison, j'activa ma vision des chaleurs et j'écoutais ce qui avait. J'entendis les enfants jouer, une femme était dans une salle près d'un feu et un peu plus loin un homme près d'une porte donnant sur l'arrière de la demeure. Je fis le tour doucement et j'apperçu l'homme. Il avait le regard vide. Je m'approcha de lui rapidement et lui torda les vertèbres, il s'écroula sur le sol doucement sans un bruit. Je le tira hors de la maison et commença a boire tout son sang, le vidant totalement de son corps. Soudain j'entendi un enfant crier, pas d'une voix d'humain.
- S'il vous plait madame, j'ai faim, laissez moi un peu manger, ça fait plus de quatre jours que vous ne m'avez rien donner a manger.
- Tais toi sale orc ! Les gens de ton espèce ne mange pas ! Tu dois travailler et montrer que tu le mérite après ça je te donnerai de quoi te nourrir. Maintenant va finir de ranger le grenier.
L'enfant se dirigea vers le grenier et passa près de la porte où se trouvait, quelques minutes plus tôt, l'homme de la maison. Je l'entendi marmonner :
- Mes parents me manque, Orgrimmar me manque...
Je vis ses larmes couler sur son visage d'une couleur verte. Il avait de petites dents pointus qui ressortai légèrement de sa bouche, il était vraiment maigre, et avait des habits fait de peau de bête mais complètement déchiré. Une fois éloigné et monté a l'étage, j'entra dans la maison. Il y avait deux petits garçons humains qui jouaient avec des balles. J'apperçu derrière eux quelque chose ressemblant a l'enfant orc, couché au sol. Peut être dormait il.
Je me fofila a la cuisine, la femme m'apperçu et poussa un léger cri, je l'acheva en lui déboitant la tête qui roula sur le sol de la pièce. Je bu son sang et me releva pour aller voir les enfants humains. Je sorti de la pièce et ils me regardèrent d'un air effrayé.
A vrai dire, voir un mort vivant avec du sang dégoulinant de la bouche, des yeux jaunes les fixant, je pense pas qu'ils me prennent pour un bisounours !
Ils hurlèrent et appelèrent leurs parents.
- Rien ne sert de les appeler, votre père est mort je l'ai vidé de son sang, il jit derrière votre maison, votre mère a sa tête non loin de son corps et n'a également plus de sang coulant dans ses veines. Il reste plus que vous, misérable humains.
Les enfants se mirent a pleurer.
- Oh que c'est touchant, mais je n'ai aucun coeur !
Je sauta sur le premier enfant et lui cassa les vertèbres, le deuxième se leva pour fuir, je lui trancha la tête et me mis ensuite a les dévorer. La chair d'un enfant est pure.
Au bout d'un moment, je senti une présence, je tourna la tête vers la où j'étais entrée. Je vis le jeune orc, effrayé, terrorisé, il m'observait en train de manger les humains, la tête de celui qui avait tenté de s'échapper a ses pieds.
Il réussit a articuler quelques mots.
- Qu'avez vous fait ? Je...
Je tourna la tête vers lui et lui répondit, j'avais la bouche rempli de chair et de sang.
- Je suis venu me nourrir, il se trouve qu'ils étaient sur mon chemin. Je ne vais pas te tuer, tu n'es pas humain, je me nourris que de sang et de chair humaine, rassure toi.
- Vous êtes venu nous sauver ? Enfin...
Ses yeux s'empli de larmes et il tourna sa tête en direction du corps couché prêt de la porte d'entrée.
Je me releva, laissant tomber la dépouille de l'enfant au sol et me dirigea vers ce qu'il était en train de regarder.
- C'est ma soeur, elle n'a pas fait correctemet le travail que la dame demandait, l'homme lui a brisé les vertèbres, elle est...
- Morte. Ils l'ont tué. Tu es vengé pour cette famille, sache que l'humain est la pire des choses qui existe dans ce monde, jeune orc.
Tout a coup, la porte d'entrée voltigea a travers la pièce et Tenerbya entra.
- Matryiarche j'ai fini les boeufs, ceux qu'on amène a la troupe est attaché a mon cheval, il faudrait partir, Raven a dû revenir.
Elle vit le massacre dans la pièce principale et se dirigea vers la cuisine, elle apperçu le corps en morceaux. Son regard se posa sur l'enfant orc a l'autre bout de la pièce, encore en vie.
- J'ai fini pour ici, j'ammène l'enfant avec nous, il n' a pas été nourrit.
- Je ne vous pensez pas capable de compassion, Altesse.
Un rire s'échappa.
- Vient jeune orc, as tu un prénom au moins ?
- Oui madame, je me nomme Gorjin.
- D'accord, Tenebrya prend le sur ton cheval et partons d'ici.
Le jeune orc fixa le corps de sa soeur une dernière fois avant de passer la porte. Enfin, le passage où était censé avoir la porte.
Je remonta sur mon raptor, rassasié du bon boeuf qu'il avait dévoré et nous repartions rejoindre le groupe.
Le chemin se fit dans le plus grand des silences, Gorjin n'avait pas dit un mot de tout le voyage, peut être encore choqué de ce qu'il a pu voir.
Imperya nous vit arriver de loin et agité ses bras pour nous montrer où ils s'étaient installer.
Nous arrivions a leur hauteur. Tenebrya descendi du cheval, fit descendre l'enfant et amena les boeufs aux serviteurs.
- Tenez, préparer de quoi manger avec ça.
- A vos ordres madame.
Imperya s'approcha du jeune orc et me regarda d'un air surpris.
- Je sais, Tenebrya a été choqué aussi, j'ai été pris de compassion. Les humains ont capturé sa soeur et lui et les ont esclavagisé. Sa soeur est morte, l'homme lui avait brisé les vertèbres d'une telle violence... Et tu sais que je ne mange pas autre chose que de l'humain.
- J'avoue que je suis choqué aussi, te connaissant tu l'aurai tué comme les humains, n'importe la race qu'il est. Je vais m'occuper de lui, il est maigre, il ne devait pas être bien nourrit. Et Raven est revenu, les nagas se fiche qu'on les débarasse des humains, ils ne veulent pas de dètes.
- Soit, nous nous rendrons a la capitale dont Raven nous a parlé. Mais avant mangez ! Et nourrissez les montures, pour reprendre la route.
- Tu as bien mangé ?
Tenebrya ne me laissa pas répondre et lança la réponse avec un rire démoniaque.
- Bien mangé ? Un peu oui ! Elle a vidé le sang d'un homme, d'une femme en se donnant le droit de lui couper la tete, et a déchiqueté les corps de deux enfants. C'est un repas de roi !
- Des enfants dis tu ?
- Oui, des humains.
- Imperya, les humains ne sont que de misérable vermines, ils se reproduit a une vitesse hallucinante, ce qui fait qu'ils sont notre garde mangé ! Ne prend pas de compassion sur cette race ! C'est notre nourriture, leur sang, leur chair et leur coeur !
- Je sais, mais des enfants... ça me fait toujours mal.
Elle se dirigea avec l'enfant vers le feu où était en train de cuir les morceaux de viande de boeuf.
Je descendi de ma monture, lui laissant aller se coucher près d'un arbre avec les autres destriers. Je me tourna vers Raven qui arrivait tête baissé.
- Je suis désolé de ne pas avoir pu convaincre les Nagas, majesté.
- Ne soit pas si soumis Raven, on dirait presque un esclave ! Tu es un soldat pas un esclave. Soit, ce n'est pas grave, on a de quoi demander notre place a la capitale Orc, on a un jeune enfant.
- Merci, votre altesse. Je vais manger un morceau et je prends la route vers la capitale, leur informer qu'on a un enfant orc.
- Précise son nom qui est Gorjin. Et dit aussi qu'il était chez des humains. D'après ce que j'ai compris, humain et orc sont en guerre.
- Bien, j'y vais de ce pas.
- Stop ! Mange d'abord ! Mange a ta faim et après tu ira, on est pas pressé.
Il se tourna et se dirigea vers le regroupement pour aller manger.

Je m'écarta du groupe et m'installa sur un rocher. Quelle serait ma vie au service d'un roi ? Je n'y pense même pas, soumise a des ordres ? Autant tous les tuer et prendre la capitale et donc d'en devenir la reine. Ou tout simplement rendre l'enfant et demander où je pourrais faire ma ville, mon territoire. D'après ce que Raven m'a raconté, il y aurait un village sur des pics d'une race nommé les Taurens, des espèces de boeufs plus évolué que ceux qu'on mange. Ils vivent dans un territoire nommé les Mulgores, de vastes plaines verte, mais il y pleut souvent. Un village avec des trolls également, mais pas aussi important q'une capitale. Et Orgrimmar la capitale orc. Il n'a pu avoir accès au bateau pour se rendre dans les autres continents. Mais d'après des écrits, il y aurait une ville nommé Fossoyeuse où des mort vivant tel que moi vient. Et des espèces d'elfe de sang, mais on ne lit pas grand chose sur eux. Raven m'a bien expliqué que la vie sur Azeroth est partagé entre deux factions, la horde avec les Orcs, Taurens, Trolls, Mort-Vivant et Elfe de Sang et l'alliance avec les humains (berk), nains, gnomes, elfe de la nuit et Draenei.
Ce que je ne comprends pas, c'est que je suis une mort-vivante, comme Tenebrya, mais le reste de ma troupe n'est pas une race provenant de la horde, mais de l'alliance. Imperya, Mysteria sont des Draeneis avec certaines de mes prêtresses, les autres sont des elfes de la nuit. Et Raven un worgen. Si je me rend a la capitale de la horde nommé Orgrimmar, ils risquent de capturer mes acolytes... Je pense donc qu'elles vont rester ici, et Tenebrya et moi, nous nous rendrons a la capitale avec l'enfant. Raven aura déjà prévenu de notre arrivée donc il n'y aura pas d'inquiétude a se faire.

Perdu dans mes pensées, je ne remarqué pas Raven partir ni l'enfant orc qui s'était assis a coté de moi.
Le remarquant enfin, après m'être arraché a mes pensées, je poussa un grognement.
- Excusez moi si je vous dérange. Mais je voulais savoir pourquoi m'avez vous sauvé ? Vos prêtresse parlaient pendant le repas, et ne comprennent pas pourquoi vous ne m'avez pas tué.
- Autrefois j'étais une draenei puissante, j'avais un coeur, je pense que j'ai été pris de compassion. Mais tu nous servira a forcer la main au chef de la capitale pour nous donner des terres, s'il refuse nous dévasterons l'intégralité de la capitale et nous nous installerons.
- Mon père n'a pas réussi a me retrouver, il me cherche depuis déjà plus de deux ans, je pense pas qu'il vous refuse quoi que ce soit. Surtout si vous me ramenez saint et sauf.
- Peut être.
Je leva la tête au ciel et apperçu que le soleil commençait déjà a prendre son chemin de descente derrière les montagnes. Il était temps de partir. Je sauta du rocher et me dirigea vers mon raptor, je pris les rennes de sa monture.
- Tenebrya prend l'enfant et on va a Orgrimmar, vous restez ici. Je me suis souvenu que les elfe de la nuit et draenei sont très mal vu des orcs.
Imperya se leva et alla prendre l'enfant perché sur le rocher sur lequelle j'étais quelques minutes plus tôt, elle s'avança et le posa sur la selle du cheval de Tenebrya.
- Nous restons ici, faites bon voyage et attention a vous.
Nous empruntions le chemin menant au sud.
Le soleil se coucha en peu de temps, nous continuons notre chemin afin d'atteindre au plus vite la capitale. Le paysage changea soudainement quand nous arrivions au niveau des montagnes. On apperçu la capitale, il faisait nuit, deux gardes papotté devant l'entrée d'un pont de pics et de toiles rouge.
Nous voyant arriver, ils s'arrêtèrent et nous salua. Je me mis a leur hauteur et leur dit :
- Bonjour nous aimerions voir le chef de cette capitale, un de mes soldats est venu vous transmettre un message avant notre arrivée.
Les deux orcs se regardèrent et dirent :
- La seule visite qu'on a eu a été celle d'un espion de l'alliance, il a été mis au cachot. Il sera jugé demain et pendu.
Je me tourna vers Tenebrya, qui s'avança.
- Vous n'avez pas vu un loup, un worgen plus précisément ?
- Oui, tout a fait, un worgen, cette saleté d'espion que l'alliance envoit ! Je sais pas pourquoi les soldats ne l'ont pas tué directement.
- Saleté d'espion ? Mais vous êtes stupide !
Je sortie mon épée du fourreau et la plaça sous la gorge d'un des soldat.
- Arrêtez !
L'enfant sauta de la monture de Tenebrya et se mis entre mon épée et la gorge du garde.
- Ecarte toi ! Ordonnais-je. Ils veulent tuer mon éclaireur, ils métirent la mort !
Les soldats se mirent a genoux en voyant l'enfant.
- Veuillez nous pardonner, nous vous emmenons a notre roi, je demanderai qu'ils libèrent votre worgen. Si nous savions que vous aviez récupérer l'enfant du roi... Pardonnez nous.
Ils se relevèrent et nous ammenèrent près de roi. Je tenais l'enfant sur ma selle, au cas où la tentative d'un orc pour nous tuer ou tuer Raven et je couperai la tête de l'enfant.
Quelques minutes plus tard, nous arrivions près d'une grande maison, devant était attaché Raven, une lance dans la cuisse. Il leva les yeux et nous apperçu, ses yeux empli de tristesse et de peur. Je descendi de ma monture, tenant l'enfant par le col de son ti-shirt.
- Détache Raven ! Dis-je a l'enfant.
Il se précipita vers lui, lui enleva délicatement la lance dans la cuisse ainsi que la chaine autour de son cou et revint vers moi, lui aussi avait les yeux triste, il tremblait. Il sursauta quand je posa ma main sur son épaule.
- Appelez votre chef immédiatement !
Un orc, avec une hache de fer et un bouclier entra dans la maison et s'engoufra au fond. Quelques intants a peine, un grand orc vêtue d'une grande cape sorti de la maison.
Il regarda a l'emplacement où peu avant, se trouvait Raven.
- Où est le worgen ?
- Ici et il restera a mes cotés ! Vous avez osé l'attaquer sans même savoir ce qu'il venait faire ici ! Vous méritez la mort, mais je vous laisse une dernière chance.
Son regard se porta vers moi, puis il descendi la tête et vis l'enfant juste derrière moi accroché a la patte de Raven.
Les yeux du chef des orcs s'empli de larmes et il articula :
- Gorjin ?
- C'est bien votre fils, que nous avons sauvé sans vraiment le vouloir d'une famille d'humain, très délicieux d'ailleurs. Mais nous sommes ici pour passer un marché.
Il releva sa tête et essuiya ses larmes de sa manche.
- Que voulez vous ? Laissez mon fils partir, s'il vous plait.
- Nous voulons des terres, un endroit où battir notre ville. De quoi nous nourrir et surtout vivre. En échange de ça, je vous rend votre fils.
- Des terres, il y en a partout, mais elles ne nous appartiennent pas toutes.
- Le marché est clair, des terres ou je tue votre fils sous vos yeux !
- Vous n'aurez pas le temps de lever la main que des chaines vous tiendront au sol !
Tenebrya intervint afin de calmer l'ambiance qui commençait a bouillir.
- Cher Roi, je vous présente Matryiarche, Matriarche et Reine de Sang du monde d'Elyon, notre royaume a été attaqué par la famine et nous ne recherchons que des terres pour nous installer. Pendant notre voyage, nous avons croisé des humains, nous les avons tué, et Matryiarche a sauvé votre fils, alors que normalement, toutes personnes croisant son passage meurt. Elle a épargné, vous lui devez le respect. Sachez également qu'avant que vos chaines ne nous atteingnent elle aura déjà brisé la nuque de votre fils et sera déjà derrière vous avec son épée planté dans votre coeur.
Le roi regarda Tenebrya, ses traits se lissait, il commençait a se calmer, comprenant parfaitement qu'il n'avait aucune chance.
- Bien, entrons dans votre demeure afin de parler. Que vos soldats s'occupent de vos montures.
Il se tourna et nous invita a entrer. Deux soldats barrèrent la route a Raven.
- Celui ci va a l'écurie !
Je me retourna, mais Tenebrya avait déjà brisé la nuque d'un soldat et son épée était déjà sous la gorge de l'autre.
- Celui ci entre avec nous, appelez un soigneur ! Exécution !
Le dernier soldat abaissa sa hache et parti chercher un médecin. Raven entra en boitant et nous suivit a l'intérieur.
Je me mis prêt de Tenebrya et lui chuchotta :
- Ca commence bien... Mais bon, tu as tué un de ses soldats ça va être un peu difficile maintenant.
- Ce soldat avait le sang de Raven encore frais sur ses mains, c'est celui qui a lancé la lance.
- Donc il avait mérité.
Je souris et je me tourna vers le chef de la capitale, tenant toujours son fils.
Un long silence était présent.
- Bon, qu'avez vous donc a nous proposer ?
- S'il vous plait, laissez moi serrer mon fils dans mes bras.
Je m'avança et répéta la phrase encore une fois en poussant l'enfant dans les griffes de Tenebrya.
- D'accord, fit il dans un soupir.
Il sorti une carte et l'étalla sur la table devant nous.
- Ca dépend dans quelle climat vous désirez vivre. Nous possédons des terres dans les montagnes enneigées, le climat est froid, mais nous avons aussi des déserts, des forets, la savane, où le climat change.
- Nous recherchons un endroit calme, si possible des plaines.
- De belles plaines, nous avons les Mulgores, il y a la ville Piton du Tonnerre, c'est le territoire des Taurens, mais je pense qu'il y a de la place encore pour que vous établissiez votre camp.
- Nous aimerions un territoire sans capitale dessus.
- Il y a Féralas, se sont des plaines, forêts... Il y a un petit village et le reste c'est des temples en ruines.
Il pointa de son gros doigt l'emplacement du territoire sur la carte de parchemin. J'apperçu sur l'autre partie de la carte une forteresse dessiné. Je la pointa du doigt.
- Qu'y a t'il ici ?
- La forteresse du seigneur Efron, un humain très puissant.
Quand il eu dit "humain" mes yeux changèrent soudainement de couleur et de légère fissure se dessinèrent.
- Des humains dites vous ?
- Oui, nous avons tenté mainte fois de les faires partir de ce chateau qui appartenait autrefois a mon père, mais nous n'y arrivons pas.
- Comment sont les terres prêt de cette forteresse ?
- De vaste plaines d'une herbe fine.
- Parfait.
Le roi leva la tête et acquiesa et j'entendi Raven grogner. Je me retourna et vis un guerrisseur d'approcher de lui.
- Laisse toi faire Raven, il va te soigner, comme ça tu ira prévenir le reste de la troupe qu'on a trouvé des terres pour s'installer.
Le roi me coupa la parole et dit :
- Vous installez ? Je vous ai dit qu'elles étaient habité.
Je me retourna vers lui et porta ma main a son cou.
- On ne me coupe jamais la parole ! Les humains ne sont pas un problème, je les éliminent sans le moindre effort ! Je vous emprunte votre carte, nous partons !
Je pris la carte et me dirigea vers la sortie, passant a coté de Tenebrya, j'attrapa le jeune or c et le balança aux pieds de son père.
- Il y avait une fille comme votre fils, elle est morte, l'humain l'a tué.
Nous passèrent la porte et partirent récupérer les montures et rejoindre le groupe.
Nous arrivèrent sur le chemin par lequel on est passé pour rejoindre l'entrée. Un soldat nous interpela.
- Seigneur Thrall me demande de vous accompagner aux Hiterlands, je connais un chemin pour nous y rendre.
- Ok, prend une monture et suit nous.
Il pris un cheval et nous accompagna. Durant le voyage, personne ne parlait, seul Raven poussait de léger grognement a chaque effort qu'il faisait. Le soleil commença a se lever et nous arrivions au camp. Imperya vit Raven et courru vers lui.
- Que s'est il passé ?
- Ils l'ont pris pour un espion de l'alliance. On est quit, ils ont blessé Raven et Tenebrya a tué un soldat. Mais nous venons vous annoncer qu'ils nous lèguent des terres, il faut juste enlever les humains qui y vivent dessus.
- Qui est cette personne derrière ?
L'orc s'avança et se présenta :
- Je suis le guide Ayton, je vous mènerez a vos nouvelles terres.
- Et s'il nous y amène pas rapidement, ça sera notre repas du soir. Il est temps de lever le camp et de partir.
- Comment va l'enfant ?
- Il a retrouvé son père, il va bien. Nous ne tarderons pas a le revoir, son père va venir vérfier si on est mort ou vivant dans notre nouveau temple.

avatar
Matryiarche
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Matryiarche le Jeu 20 Oct - 15:55

N'hésitez pas a dire ce que vous en pensé, ça me fera plaisir

Voici la suite : megaupload.com F8VWGWV6
Chapitre : I, II, III, IV.
avatar
Matryiarche
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Atreide le Ven 21 Oct - 8:01


je lirai la suite ce we ^^

j aime bien ^^

_________________
avatar
Atreide
Guild Master

Messages : 465
Date d'inscription : 11/04/2010
Localisation : Redon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  popofsan le Ven 21 Oct - 15:33

ta le dont de nous faire de ces pavé matry ^^

popofsan
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 27/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Greil le Sam 22 Oct - 14:02

J'aime beaucoup aussi :D
J'ai dl la suite, je la lis dès que j'ai 2min

EDIT 18h52 : J'ai lu la suite tout à l'heure, et j'aime beaucoup :D
J'espère que tu vas faire une suite !
avatar
Greil

Messages : 61
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 27
Localisation : Urt, Pyrénées Atlantiques, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Matryiarche le Dim 23 Oct - 12:31

Je n'ai pour le moment que les Chapitres 1 à 4.

Voici le lien de téléchargement de l'ensemble des chapitres :
megaupload.com 4HXO8Z4Z

Bonne lecture.

--> A lire sous WordPad.
avatar
Matryiarche
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Greil le Dim 23 Oct - 21:53

J'ai déjà tout lu, vivement la suite
avatar
Greil

Messages : 61
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 27
Localisation : Urt, Pyrénées Atlantiques, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Amane le Mer 26 Oct - 13:07

Ho bon sang et c'est le cas de le dire, y'en a partout ^^

C'est impressionnant tout de même, je n'ai pas encore finit, mais le début m'a bien plu.
Plutôt très spécial il faut le reconnaitre ^^ une reine que l'on crois sans cœur mais qui finalement...

histoire à suivre
avatar
Amane
Membre

Messages : 62
Date d'inscription : 02/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Matryiarche le Sam 29 Oct - 19:54

Merci Amane
(Avatar venant du jeu --> Shaiya, un Free2Play bien sympathique).

En ce moment même, j'écris le chapitre 5 et après le 6.
Greill est pressé d'avoir la suite J'ai écrit pendant mes heures de formation (rouilloullou).

Je vous mettrais le lien de téléchargement dans la nuit.
avatar
Matryiarche
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Greil le Sam 29 Oct - 21:18

Ahhh la suite la suite !
(Greil en salive d'impatience )


-->
J'ai écrit pendant mes heures de formation (rouilloullou).
Rooh c'est pas bien ça !
Tes fans te remercient
avatar
Greil

Messages : 61
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 27
Localisation : Urt, Pyrénées Atlantiques, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Matryiarche le Sam 29 Oct - 21:37

Voila, Chapitre 5 et le début du 6.

Greill, je fais le BAFA et ces derniers temps y'a des tensions, si je me canalyse pas je risque d'exploser et d'éclater les poufs qui me soulent dans le mur

Voici le lien de téléchargement, il y a les Chapitre : 1, 2, 3, 4, 5 et le 6eme en partie

Lien : --> megaupload.com SWOPEU6A
avatar
Matryiarche
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Greil le Sam 29 Oct - 22:07

Merci beaucoup !

C'est quoi le BAFA ?

Le travail passe avant le reste, ne va pas bâcler tes études pour les fans assoiffés de lecture que nous sommes ^^.
Prend ton temps, je patienterai
"Tout vient à point à qui sait attendre."
avatar
Greil

Messages : 61
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 27
Localisation : Urt, Pyrénées Atlantiques, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Matryiarche le Sam 29 Oct - 22:26

Le BAFA est un diplome. Il permet de faire de l'animation dans les structures comme :
- les maisons de retraite --> vieux
- les villages de vacances --> adultes
- garderie --> enfants
- point information jeunesse et centre de loisirs --> adolescents.

Manque de pot, je n'aime pas trop car c'est d'une part inclus dans la formation et nous sommes tous obligé de faire de l'animation pour des gamins, et me connaissant bien, je déteste les gamins =)
Par la même occasion, j'ai eu une altercation et un moment de grosse prise sur soi même qui m'a fait péter les plombs et donc j'ai du évacuer sans finir par égorger quelqu'un.
J'ai évacué mon stress, mes angoisses, mon malêtre... et quand j'ai réussi a me calmer et donc a reprendre entièrement contrôle sur moi même, 2 poufs se sont foutu de ma gueule. Elles ont eu de la chance que j'étais en phase de "zen" sinon j'aurai repeint les murs de la salle de leur sang...

Donc la j'appréhende le lundi d'une manière plus agressive, si elles me cherche, je me charge d'elle

--> Raison de mes 3 jours d'absence : Stress, plombage d'ambiance, angoisse, crise de nerfs a répétition a cause du BAFA.
Donc en cours, pour éviter de tuer les personnes qui me soulent, j'écris ou je dessine.
avatar
Matryiarche
Membre

Messages : 14
Date d'inscription : 23/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle Play - Matryiarche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum